J'ai reçu hier un courrier du tribunal administratif concernant notre demande d'annulation du permis de démolir du vélodrome municipal, du gymnase et des ateliers municipaux du Puythouck. Cela fait un peu plus de deux ans qu'on attend un jugement. J'espère de tout mon cœur que le juge se prononcera sur le caractère inaliénable des terrains du domaine public de la ville et qui ont été vendus en toute illégalité. De même, j'espère que notre demande présentée par l'association Synth'èse que je préside, ne sera pas rejetée pour des problèmes de vices de forme. La clôture de l'instruction est prévue le 09 décembre 2013, l'affaire sera donc en délibéré en décembre 2013.

Mais comme il faut mettre toutes les chances de notre côté, j'ai enclenché une autre procédure pour gagner du temps. Cela est nécessaire car nous avons en face de nous un maire sourd à nos arguments et à l'intérêt général.

Sur ce dossier, nous sommes opposés à un maire qui dispose d'un budget de plus de 90 millions d'euros, et le groupe Mulliez très puissant en France. Nos moyens à côté de ceux de la ville et surtout du groupe Auchan sont une goutte d'eau dans l'océan. Mais nous avons notre détermination, notre opiniâtreté et notre amour pour Grande-Synthe. Les élections de mars 2014 seront primordiales pour sauver le Puythouck, poumon vert de notre ville. Nous sommes la seule liste à le défendre, les autres candidats étant sur la position du maire, celle de la liquidation de notre zone de loisirs.

Je vous en dirai plus dans les prochaines semaines et notamment dans le magazine de la ville de janvier 2014.

Merci de vos soutiens et n'hésitez à rejoindre notre groupe Facebook : Sauvons le Puythouck.

URGENT : Puythouck un jugement sous peu
URGENT : Puythouck un jugement sous peuURGENT : Puythouck un jugement sous peu
Retour à l'accueil