Féthi RIAH et sa liste, seuls candidats à avoir signé la charte de l’honnêteté.
L'association Anticor agit dans le respect des règles fondamentales de la République, définies notamment dans le préambule et dans l'article 1er de la Constitution de 1958 qui dispose : « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion ».
Les engagements de cette charte ont valeur de contrat de mandat pour les parties signataires : Féthi RIAH et l’association Anticor.

Nous avons signé cette charte car nous nous retrouvons dans ses 9 engagements, dont certains étaient inscrits dans notre programme, pour une transparence dans la gestion des affaires de notre commune et la réhabilitation de l’éthique en politique. Voici quelques extraits de la charte dont le texte intégral se trouve sur le site anticor.org. Il ne s’agit donc pas d’un engagement vide de sens puisqu’ayant signé cette charte, Féthi RIAH est, avec son équipe, lié contractuellement à l’association Anticor.
« Le signataire déclare être informé de ce qu'il engage sa responsabilité contractuelle et que l’Association pourra agir en justice en cas de violation de ces engagements.»
Voici les 9 engagements :

1. Non cumul et limitation des mandats

2. Bonnes pratiques de gestion

3. Transparence

4. Reconnaissance de l'opposition

5. Participation citoyenne

6. Publicité des informations

7. Traitement des atteintes à la probité

8. Prévention du trafic d'influence

9. Choix des organismes financiers

Retour à l'accueil