Damien Carême "le socialiste" : travailler plus pour gagner moins (baisse des salaires)

Beaucoup pensaient que les socialistes faisaient du social mais ils ne font qu'exploiter la misère des gens pour mieux dominer la société. C'est une véritable industrie de la paupérisation. Pour un emploi ou un logement, vous êtes prié de prendre une carte au Parti socialiste. Socialiste vous dites ?! Alors que la situation sociale s'aggravait en France, le gouvernement avait lancé le débat sur le mariage pour tous au même moment qu'une autre réforme sociale. Il s'agissait d'occulter une des réformes les plus rétrogrades de la Vème République, celle de la suppression du CDI, qui n'est plus la norme mais l'exception. Et c'est un gouvernement de gauche qui a pris la décision pour plus de flexibilité pour faire plaisir aux grandes entreprises du CAC 40. Avez-vous entendu Damien Carême ou Mme Desmazières-Benala criait aux loups comme lorsque Nicolas Sarkozy était au pouvoir ? Non. Silence radio. Normal ils sont complices de cette politique antisociale.

A Grande-Synthe, la campagne est finie. Fini le temps où les membres du cabinet appelaient les Grand-Synthois en accédant aux fichiers du CCAS à des fins politiques (alors qu'ils n'en avaient pas le droit) pour proposer logements, bons et emplois précaires. Beaucoup de promesses faites, beaucoup d'argent public dépensé, alors maintenant il faut serrer la ceinture.

Le droit social allait toujours dans le sens des salariés et jamais au rabais. Maintenant c'est l'inverse et à Grande-Synthe, le "socialiste" Damien Carême et sa majorité suit le mouvement. Figurez-vous que les animateurs jeunesse sont les nouvelles victimes de sa politique antisociale. Et oui maintenant il faut faire des économies alors les animateurs sont payés par forfait et non plus à l'heure ce qui correspond à une perte de salaire de plusieurs centaines d'euros. Il y a tellement de gaspillages qu'il faut trouver de l'argent quoi de mieux que de baisser les salaires. Ce n'est pas une entreprise privée qui baisse les salaires mais bien une collectivité territoriale qui se dit socialiste et républicaine !!!! Laissez-moi rire.

Et ils le font sans vergogne car ils savent que si ces animateurs refusent ces baisses, ils trouveront beaucoup de gens pour les remplacer. Service public vous avez dit ?

Et attention on vous dira que c'est la Chambre régionale des comptes qui a demandé de baisser les salaires. Que nenni ! Cette institution ne fait que regarder comment est dépensé l'argent public et rend son rapport avec des préconisations. Le dernier rapport a été transmis il y a quelques mois, et rien ne mentionne la baisse de salaires, ce n'est pas son rôle. Tout ce qu'elle dit c'est qu'il y a trop de salariés par rapport au nombre d'habitants, le double de la moyenne nationale pour une ville de même taille.

Merci Damien

Retour à l'accueil