cantonChers habitants,

Dimanche dernier ont eu lieu le premier tour des dernières élections cantonales. Comme on s'y attendait, c'est une élection qui ne vous passionne pas, parce que vous ne croyez plus en la politique et au politiciens mais aussi parce que tout simplement c'est une strate administrative que beaucoup de Français méconnaissent. Cela s'est donc traduit par une forte abstention en France, mais surtout dans le Nord (59%) et plus particulièrement à Grande-Synthe (63%) où le vote n'est plus un moyen d'expression civique. Cela est d'autant plus inquiétant que nos dirigeants locaux se satisfont de votre abstention, puisqu'ils diront comme en avril 2008, que ceux qui s'abstiennent donnent "quitus" à leur politique alors qu'en réalité vous exprimez votre mécontentement. 


L'autre grand gâchis ou drame dans notre vie politique c'est de voir le Front National au deuxième tour. Il n'aura pas eu besoin de faire une campagne et il récolte 32.33%, le  meilleur score du département alors que le candidat n’avait pas de programme et ne s’était présenté que pour faire tort au candidat sortant loin de l’intérêt des habitants. Il a gagné 10 point de plus que les dernières élections régionales de 2010 à Grande-Synthe, soit le double de son score national. Nous nous attendions à ce score car les gens expriment leur mécontentement de la politique gouvernementale mais aussi de la vie politique nationale avec des partis qui sont loin des préoccupations des citoyens. On l'a vu encore hier avec les chamailleries entre le PS, le Front de Gauche et les Verts, qui se battent pour avoir telle ou telle place et qui en même temps nous disent de faire un front républicain pour leur assurer ces sièges. Mais à Grande-Synthe, ce score est aussi dû à cette politique népotiste et clientéliste, que nous dénonçons depuis le début.  On l'a vu avec l'affaire des marchés publics ou encore avec celle d'un lieu de culte musulman où le maire propose à quelques mois de l'élection un terrain pour l'édification d'une mosquée alors qu'une association cultuelle musulmane gère déjà un lieu de culte acheté avec les fonds des fidèles sans rien demander à l'autorité publique si ce n’est une autorisation d’urbanisme refusé ce qui fait le jeu de Marine Le Pen. La majorité en place devrait plutôt répondre aux préoccupations des habitants plutôt que de s'ingérer dans tel ou tel culte. Mais peut-être qu'un deuxième tour PS -FN arrange tout le monde comme on l'avait dit en début de campagne car cela prive les électeurs d'un vrai débat, d'un vrai choix entre deux programmes. Le FN au deuxième c'est assuré la réélection du candidat sortant, je regrette ce choix qui mène à l'impasse, c'est un cercle vicieux qui arrange les grands partis.  vote


Cette abstention est aussi due au manque d'intérêt des médias pour cette élection avec peu de débats. A l'échelle locale, nous finançons une chaîne à hauteur de 640.000€ et on n'a pas eu droit à l'antenne pour faire intéresser les citoyens à cet enjeu important. Mais à défaut d'interroger les candidats sur leur programme, l'ASTV aurait pu au moins sensibiliser les habitants sur les élections cantonales et  les compétences du département. Mais on comprend que cette chaîne n'a pas d'autonomie car sa rédaction dépend totalement de la bonne volonté du maire.

 

Je tiens aussi à rappeler qu'il est trop facile de dire que tous les politiques sont pourris. Chaque citoyen a une responsabilité. Mais on ne doit pas oublier les associations qui sont totalement absentes du débat. Je parle particulièrement des grandes associations qui perçoivent des centaines de milliers d'euros parfois et qui sont totalement absentes des débats locaux. On ne cesse de se plaindre du recul des financements, on demande toujours plus de subventions, mais les associations citoyennes sont incapables d'organiser le moindre débat puisqu’elles sont acquise dans l'ensemble aux candidats sortants. Ainsi, elles ont systématiquement donné la parole au conseiller général sortant pour faire sa campagne sur les frais du contribuable. Pis, certaines associations m'ont demandé de ne plus leur écrire pour leur faire part de mon programme en matière d'action sociale alors que c'est leur domaine d'action. AFFIHCES-TAGUEES-0400.JPGGrâce à la révolution française et d’autres combats menées par des femmes et des hommes épris de liberté nous avons le droit de voter, de choisir nos représentants, de se réunir, de créer des associations. Les associations sont des partenaires de la vie démocratique. Elles doivent être à l’initiative des débats, les animer. Si les associations de défense du droit au logement s’étaient contentées du « on ne fait pas de politique » nous n’aurions pas eu de lois sur la trêve hivernale ou le droit opposable au logement ? Si nous n’avions des associations à caractère écologique, nous n’aurions pas les grenelles de l’environnement et la liste n’est pas exhaustive.


Bien évidemment, ce dimanche j’irai accomplir mon devoir de citoyen et je ne voterai pas le Front National, et j'appelle à voter contre le FN car je ne partage pas ses idées et  son programme ne saurait répondre aux défis importants auquel est confronté le pays.  Le FN est toujours un parti d'extrême droite même si nos politiques et les médias ont tendance à le rendre plus fréquentable.

 

Retour à l'accueil