Lundi lors de la commission des Finances de la ville nous avons parlé de la suppression du poste de concierge et du logement de fonction de la ferme Cordon située dans le périmètre du Puythouck, dont je conteste la vente. J'ai encore une fois eu la preuve que ce logement est un logement de fonction, et qui fait donc parti du domaine public de la ville. Certains élus m'ont reproché d'être contre le développement économique de la ville ce que je réfute de manière ferme. Le développement de notre ville ne passe pas par le bradage des bijoux de notre ville, par la vente du POUMON de la ville. Notre santé et le bien vivre passent avant tout. Quand aux retombées sur l'emploi local, on ne peut pas dire que Auchan ait fait des efforts : quasiment aucun recrutement local mais à l'inverse destruction d'emplois car on ne le dit pas mais en plus on a détruit nos commerces de proximité. Enfin, comme je l'ai dit dans ma conférence de presse du 01/09/2011, cette zone, poumon vert de la ville, peut accueillir des activités de Loisirs comme c'est le cas dans beaucoup de lacs de ce type en France et ça marche très bien. A Dunkerque, M. Olivier THIRIEZ veut développer les activités de loisirs sur le Lac de Téteghem, et selon des études très fournies cela permettrait la création de 70 emplois pérennes pour une société dite citoyenne et qui ne pourra que nous faire du bien à notre santé morale et physique et notre région en a besoin. Mais le PS en la personne de M. Delebarre, nouvellement élu Sénateur, avec tous les cumuls de mandat n'a pas le temps d'étudier ce dossier ou de rencontrer son responsable à moins qu'il ne s'agit là que d'une entrave à l'activité économique vu  que l'Etat et la Région, socialiste, s'y intéresse. M. Delebarre préfère le projet de Port Méthanier à Loon-Plage qui nous fait perdre l'accès à notre zone du Clipon pour quelles retombées économique ? Un site SEVESO, à l'image d'AZF de Toulouse, avec seulement 50 emplois pérennes dont les prioritaires seront les victimes du dégât collatéral de la fermeture de Total. Ce n'est pas le type de développement que je veux pour notre Littoral.

 

Alors quand j'entends une majorité PS-PC, populiste, qui me reproche de ne pas être d'accord avec une multinationale, un grand groupe du CAC40, les masques tombent. Les courtisans de la MONTEBOURGEOISIE, n'ont que faire de la santé, du développement économique de notre ville. Ils l’ont démontré par leur échec après 10 ans de gestion de la ville où le copinage est le maître mot de leur politique. 

 

Retour à l'accueil