Je viens de recevoir les vœux du Maire adjoint de Dunkerque délégué à Saint-Pol sur Mer comme chaque année et je l'en remercie pour cette attention. Mais la multiplication des vœux en ces années de crise m'interpelle. Cette année j'ai reçu les vœux dans une grande enveloppe timbrée avec une belle carte de vœux cartonnée et un poster reprenant la même illustration que celle de la carte de vœux. Pourquoi dépenser tant d'argent dans des dépenses futiles en période de crise ? Pourquoi faire des vœux à Saint-Pol sur Mer lorsque l'on a choisi la fusion avec Dunkerque sous le fallacieux prétexte de faire des économies qui n'en sont pas. Les trois villes fusionnées font toujours la même chose chacune de leur côté. J'aurais dû recevoir les vœux au nom de la ville du Grand Dunkerque puisque Saint-Pol sur Mer n'existe plus. Peu importe, ce qui est clair c'est que le PS a demandé au Sénat où ils sont majoritaires de faire intégrer les déplacements du Président dans son compte de campagne (s'il est président) pourtant au niveau local ils ne font guère mieux et multiplie les dépenses à l'approche des échéances électorales souvent avec l'argent du contribuable. Comme cette année à Saint-Pol on change le format de l'enveloppe la qualité de la carte de voeux, avec un poster et on multiplie les vœux alors qu'aujourd'hui seul le Grand Dunkerque existe. C'est clair, M. Hutin est campagne électorale et j'espère que cela ne se fera pas sur les deniers publics. En tout les cas, pour la première fois Grande-Synthe (ville) ne participera à sa réélection vu que le Maire de Grande-Synthe convoite également le siège. Cela risque d'être croustillant. En 2007, M. Carême n'a pas apporté son soutien à Hutin et n'a pas assisté à ses meeting ni même prêté de locaux.  A suivre...

Sans-titre-copie-6.png

Retour à l'accueil