Dans son édition du vendredi 16/12/2011 (voir infra), la Voix du Nord s'interroge sur quel candidat se portera mon choix lors des prochaines présidentielles. Tout d'abord il faudrait attendre que toutes les candidatures deviennent officielles dans quelques semaines. Mon choix se portera sur la personne qui parlera vrai, qui essaiera de s'attaquer à cette crise sans esprit sectaire ou partisan. Cette crise est considérable et face à celle-ci il nous faut l'Union Nationale, eh Oui, car on ne doit pas attendre l'irréparable pour se dire qu'il faut travailler ensemble pour sortir le pays de l'impasse dans lequel il est. Je suis heureux que se soit Hollande qui soit sorti vainqueur des primaires car les peuples de gauche ont compris que nous ne sommes plus au 19ème ou 20ème siècle et que le sectarisme et le repli sur soi n'est pas la solution pour s'en sortir. Mais au premier tour mon choix ne portera pas sur lui. Il faut l'homme de la situation et un programme aussi. J'écoute donc avec attention les propositions de MM. BAYROU, CHEVENEMENT et De VILLEPIN...  

LA R'HUMEUR

vendredi 16.12.2011, 05:15 La Voix du Nord

 

Féthi Riah veut un nouveau président

Quel candidat à la présidentielle aura la préférence de Féthi Riah, conseiller grand-synthois d'opposition ? Pas le président sortant, si celui-ci se répresente : « Faut pas mentir aux Français, même s'il y a un changement de président, ce que je souhaite, ils devront faire face à des moments difficiles. » Un peu plus tôt, Féthi Riah avait été apostrophé par Sélima Chebab pour son appartenance à l'association La Voie du littoral, dirigée par Véronique de Miribel. Ce que l'élu grand-synthois avait confirmé, tout en réfutant le terme de « droite dure ».

Puisque ce ne sera pas Nicolas Sarkozy, peut-être soutiendra-t-il Christine Boutin, Dominique de Villepin ou Nicolas Dupont-Aignant. Ou plutôt les centristes Hervé Morin ou François Bayrou, ce qui serait plus logique pour l'ancien militant MoDem
.

Retour à l'accueil