Il y a un mois, le mercredi 21 septembre, un incendie criminel a détruit partiellement l'école maternelle Lorca, privant 24 enfants de leurs locaux. Depuis, ces enfants, choqués, qui attendent de retrouver leur classe sont scolarisés dans une école à proximité, l'école Ferrer. La ville met à disposition des parents un bus pour permettre à ces enfants dans se rendre en sécurité dans leur école "provisoire". Les dégâts auraient pu être plus importants et nous n'avons à déplorer aucun blessé. Mais cet événement doit nous rappeler que les écoles, entre autres, doivent rester des sanctuaires et que se sont des biens communs qu'il faut protéger. Il y a lieu de réfléchir sérieusement à la sécurisation des bâtiments publics afin que l'état de droit s'applique sur tout le territoire de laa commune !

 

Retour à l'accueil