Chers amis, chers concitoyens, Je viens de gagner mon procès face à Damien Carême et la commune sur le droit d'expression des élus notamment. J'étais seul contre tous, alors que le maire a un service juridique,  des salariés qu'il  a recrutés et payent cher sur ces questions, un avocat et toute la presse locale avec lui. J'étais seul ce jour-là face aux élus de la majorité  et toute la presse locale qui ne m'a jamais interviewé et m'a critiqué, boycotté et raccroché au nez.  Aujourd'hui le tribunal administratif a suivi les conclusions du rapporteur public et je remporte le procès.  Les 500 caractères sont annulés.  Je mettrai une grosse couche dans le prochain magazine de la ville. La ville a pourtant payé un avocat spécialisé en droit public à Lille qui n'a pas hésité à  me démonter devant les juges alors que je me défendais seul. Il n'avait pas d'arguments mais des invectives. Il n'a eu cesse de dire que je serais un "coutumier du prétoire ". et lui répondre  que c'était Damien Carême,  le coutumier de l'illégalité. Tant d'argent jeté par les fenêtres alors qu'il suffisait de nous écouter et d'accepter mon amendement l'année dernière.

Damien Carême  n'était pas Charlie !
Retour à l'accueil