J'ai une bonnne nouvelle du tribunal administratif. 

Le maire avait voté à peine une semaine après son élection le règlement intérieur du conseil municipal  qui réduisait l'expression et les droit des élus de l'opposition alors que la loi nous donnait 6 mois pour le voter.

C'était en 2014,  j'avais saisi le juge administratif. Le 21 septembre 2015, il y a eu une audience publique à  laquelle je n'ai pu assister étant à Dublin. Mais je viens de lire les conclusions du rapporteur public sur le site du tribunal  et il va dans mon sens. Il demande entre autres l'annulation de l'obligation imposée par Damien Carême d'écrire un article avec seulement 500 caractères, ce qui rendait impossible d'exprimer une opinion. Par la même occasion,  les autres élus de l'opposition bénéficieront de ce jugement en ma faveur si le juge suit le rapporteur public.

Le rapporteur public, du côté des droits de l'opposition
Retour à l'accueil