Le maire n'est pas au dessus des lois !

Contrairement à la propagande ambiante orchestrée par le maire et mise en exécution par le président de la CJEV, association cultuelle, l'opposition ne s'est jamais opposée au droit légitime et constitutionnel que sont les droits de conscience et culte. La délibération du 18 octobre 2011 autorisant le maire à vendre un terrain de 1441m² à la CJEV pour y établir un lieu de culte était illégale, mais le maire poursuit son entêtement dans ce projet sans le respect de l'organisation de l'Islam de France et encore moins des lois républicaines dont il est censé être le garant.

>+ d'infos : voir mon blog.
M. Féthi RIAH
Conseiller municipal issu du collectif « Changeons d'Ere »
Mèl. : fethi.riah@gmail.com
Blog : http://fethi.riah.over-blog.fr

Ma tribune dans le magazine de la ville de juin 2013
Retour à l'accueil