En 2001, 75% de la population avait moins de 25 ans, depuis même si Grande-Synthe reste une ville jeune, la population vieillit globalement d’autant plus que les jeunes ont tendance à quitter la ville pour trouver leur premier emploi. La fin de la résidence pour personnes âgées RPA Guillain est selon moi une erreur dans ce contexte. Les personnes âgées qui y résident ont été traitées à tort de privilégiés alors qu'ils s’y sentaient en sécurité. Nous avons appris après sa fermeture que la RPA n’en était pas une et cela constitue un abus à l’encontre de ces personnes. La majorité aurait dû travailler pour créer cette résidence si elle n’existait pas car supprimer ce service public au moment où la population vieilli n'a pas sens. Le problème du logement est un souci majeure pour nos aînés qui ne peuvent plus monter plusieurs étages d’où l’intérêt à équiper certaines résidences d’ascenseurs pour permettre le maintien de ces personnes dans leur logement et leur environnement. Il faudra revoir notre politique de services à la personne qui doivent être une priorité mais aussi avoir une politique intergénérationnelle à travers notre politique de santé qui touche tous les publics.

Municipales 2014 : le respect de nos aînés.
Retour à l'accueil